2

Test du DJI Phantom 3 Standard

Mise a jour le 23/2/2017 :

DJI, le poids lourd des drones vidéos propose des drones pouvant servir aux amateurs à la recherche d’images de qualité jusqu’au professionnel de la vidéo à la recherche d’un drone vidéo de qualité. Le modèle standard dont nous allons parler aujourd’hui est disponible à un prix accessible sur Amazon.fr, il permet de prendre des vidéos en HD et dispose de nombreux gadgets pour les amateurs de vidéo. Il a quelques points négatifs, comme sa tendance à se filmer lui-même dans le cadre de la vidéo ou l’application gourmande en énergie. Mais il permet aussi de capturer des vidéos HD de qualité et sa simplicité de pilotage : Même un débutant pourra s’en sortir  rapidement et prendre de belles photos.

C’est le drone vidéo le plus vendu sur internet, et il y a une raison à cela : il est très équilibré et possède l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché en 2018.

DJI Phantom 3
  • Contrôle
  • Solidité
  • Temps de vol
  • Caméra
  • Design
  • Prix
4.8

Le top des drones caméra

Selon moi, le DJI Phantom 3 est un drone tout à fait correct, il permet de prendre des vidéos de qualité et permet de se familiariser avec le pilotage. C’est un drone que je recommande aux personnes souhaitant faire des vidéos de qualité. Pour ceux que cette qualité d’image ne satisferais pas il faudra vous diriger vers les modèles Pro et advanced de ce même drone ou vers le 3DR Solo.

Comparatif des différents modèles

Design

La coque en plastique blanc du Phantom 3 Standard et son design soigné lui donne un look presque “Apple” avec des courbes douces et un design fonctionnel qui plait à l’œil. Toute l’électronique et la batterie sont situés dans le corps de l’appareil et il dispose d’un moteur puissant à chaque extrémité. Tout le châssis est blanc, mais de nombreux stickers sont disponibles pour différencier votre Phantom 3 des autres, surtout si vous souhaitez l’utiliser avec d’autres personnes ayant le même drone. Les pieds d’atterrissage sont attachés en dessous du drone et ils protègent la caméra positionnée à leurs centre même en cas d’atterrissage difficile. J’ai déjà eu quelques crashes avec ce drone (C’est l’un des premiers drones plus haut de gamme que j’ai acheté), une fois sur le sol dur d’un parking et l’autre fois dans un arbre, je n’ai jamais eu a remplacer autre chose que 2 hélices !

phantom3

Le drone DJI Phantom 3 fait 50 x 50 x 20 cm ce qui en fait un drone plutôt gros et il pèse 1.2 Kg le classant entre le petit Parrot Bebop et le 3DR Solo en terme de taille et de poids. Vous ne pourrez pas transporter ce drone facilement dans un petit sac à dos, il existe cependant des sacs de transport créés à cet effet qui remplissent bien cette tâche, comme le Ofeely ou le Navitech un peu moins cher. 

La nacelle caméra se trouve donc entre les quatre pieds de l’appareil, connecté directement au corps du drone pour minimiser les vibrations et relié à celui-ci par de nombreux joints anti-vibration en gomme caoutchouc. Cette nacelle permet d’orienter la caméra de haut en bas ou de droite à gauche comme on le souhaite. Petit plus : Lorsque le drone s’éteinds la caméra s’orienta vers l’avant et le bas pour donner un accès facile à la carte microSD. Le drone est d’ailleurs fournis avec une carte microSD de 8Go, c’est la première chose que vous devrez changer sur ce drone. Ces 8Go sont à peine suffisants pour capturer 45 min de vidéo et c’est vite assez frustrant… Heureusement les cartes microSD de 128 Go sont compatibles avec ce drone et permettent de ne plus se soucier de l’enregistrement vidéo pour plusieurs vols d’affilée (Il faut vérifier qu’elles soient compatible UHS-1).

>>>Plus de photos du drone sur Amazon.fr<<<

La télécommande

Il y a deux partie de télécommandes pour contrôler le Phantom 3 de DJI : une télécommande livrée et une app téléchargeable sur IOS et Android. La télécommande vous donne la sensation habituelle de vol tandis que l’app rends le vol du Phantom 3 plus autonome.

telecommande phantom

La télécommande est un simple boitier blanc qui reprends le design du drone, équipé avec une antenne, deux joysticks et quelques boutons et LED de contrôles. Il n’y a pas d’écran mais seulement des LEDs en bas de la télécommande qui vous indiquent le niveau de batterie et une autre LED plus grosse pour vous indiquer le statut on/off. Il est possible de faire voler le drone avec seulement la télécommande, vous avez un contrôle manuel total et vous pouvez gérer la trajectoire d’une simple pression des joysticks. Cependant c’est un peu comme utiliser une Ferrari en première vitesse seulement : ça fonctionne mais c’est dommage de ne pas utiliser toute la puissance à disposition.

Vous aurez le contrôle total des capacités du DJI Phantom 3 en utilisant l’app DJI sur tablette ou smartphone en parallèle de la télécommande. Celle-ci possède un cadre de réception pour un smartphone (Les tablettes sont trop grosses). L’app vous donne un aperçu de la vue caméra en direct ce qui permet de contrôler le drone même lorsque vous ne le voyez plus ! La vidéo est entourée de nombreux indicateurs de vol et d’informations utiles.

DJI-3phtm

En haut et en bas de l’app vous trouverez des informations relatives au mode GPS du drone, aux données de vol (Altitude, vitesse…), au niveau de batterie et à la force du signal. Dans le coin en bas à droite vous trouverez la position GPS actuelle du drone et du point de départ avec une petite carte de Google. A gauche se trouvent les icônes permettant de décoller, de définir le point de départ ou encore de retourner au point de départ automatiquement. A droite vous trouverez les boutons de contrôle de la caméra, démarrer ou arrêter la vidéo, passer de la vidéo à la photo et régler les paramètres du capteur. Cela fait beaucoup de boutons sur un petit écran et au début on peut s’y perdre un peu… Cependant une fois que vous aurez pris l’habitude de les utiliser vous vous rendrez vite compte que ce groupement par thème est au final utile et que chaque bouton peut s’avérer indispensable !

>>>Toutes les caractéristiques techniques sur Amazon.fr<<<

L’application

En appuyant sur la carte en bas à gauche de l’écran, vous passerez en vue GPS, la carte et l’image en direct du drone s’inversent et vous pouvez voir l’évolution du drone sur une carte satellite ou un plan.

Si vous vous rendez dans le menu vous pourrez désactiver le mode “Débutant”, a ce moment 5 modes de vol sont disponibles pour vous donner le contrôle du Phantom 3 :

  • Course Lock : Le quadricoptère est bloqué dans une trajectoire de vol en ligne droite. Vous pouvez toujours pencher et tourner le quadricoptère mais il continueras sa course dans la même direction. C’est pratique pour faire des plans de travelling, vous donnez la direction au drone et vous ne vous occupez plus que de la capture vidéo.
  • Home Lock : Ce mode est assez similaire au Course lock, sauf qu’il est en 3 dimensions. Ici le Phantom 3 va voler en ligne droite en fonction d’un angle que vous allez choisir en s’éloignant de la position “home” que vous aurez définie. C’est pratique pour capturer un un plan de découverte ou un travelling très fluide.
  • Waypoint : Avec ce mode vous pouvez définir des points de passages sur le GPS, le drone va alors suivre les points que vous lui donnez automatiquement. Vous devez d’abord voler jusqu’aux points de passage, vous ne pouvez pas les sélectionner directement sur le GPS. Lorsque le drone vole entre les points de passages, vous pouvez choisir entre deux modes de captures, le “constant with record” qui oriente la caméra dans la direction où elle était en capturant le point de passage ou en “constant with route” qui oriente la caméra toujours vers l’avant du drone. Cette dernière option m’as permis de capturer de belles vidéos en mode “Vue à la 3ème personne”.
  • Follow me : comme son nom l’indique (Suis-moi en français) ce mode permet de faire voler le drone à une certaine distance de la cible, ensuite il la suis quand elle bouge. Cela fonctionne avec la position GPS de l’app qui contrôle le drone, donc il faut vous trouver dans une zone où vous captez le GPS.
  • Point of interest : le quadricoptère garde la caméra orientée vers un point d’intérêt, qui peut être le point de départ ou tout autre point sélectionné auparavant. Pas besoin de vous occuper de la caméra donc et vous pourrez vous concentrer sur le pilotage.
Vidéo de Shaun Matthews

La plus part des modes ont fonctionné comme on s’y attendais en faisant des mouvements fluides pour produire des vidéos de qualité. J’ai tout de même relevé quelques problèmes… Le mode Follow me ne fonctionne pas toujours très bien, il lui arrive de ne pas remarquer que la cible a bougé pendant quelques secondes puis d’essayer de le rattraper dans la précipitation. Il marche très bien pour capturer quelqu’un qui marche ou qui se déplace en ligne plus ou moins droite mais il ne suis plus lorsque les vitesses sont hautes et la trajectoire imprévisible…

Le mode Waypoint donnait parfois des angles bizarres et on y voyait un rotor et une branche du drone clairement. C’est arrivé lorsque le quadricoptère tournais, s’arrêtais ou reprenait sa route. Ca a clairement affecté la qualité de la vidéo capturée et ça oblige à faire soit un montage pas évident ou carrément à reprendre le plan…

>>>Tous les détails techniques sur Amazon.fr<<<

Pilotage

L’utilisation en parallèle de la télécommande et de l’application rends l’utilisation du Phantom très intuitive et simple. Vous pouvez choisir de laisser le quadricoptère faire le boulot (En utilisant les fonctionnalités de décollage et atterrissage automatique) ou le mettre en mode manuel et tout contrôler vous même. Le drone est très réactif, mais il souffre d’un petit délais à longue distance empêchant les manœuvres trop compliquées. Sur ses paramètres par défaut il est assez lent à tourner mais une fois les paramètres réglés sur vos valeurs préférées, vous pourrez profiter d’une mobilité accrue et un mode de pilotage bien plus agressif.

pilotage

DJI annonce une vitesse max horizontale de 55 Km/h environ et de 17Km/h environ en vertical et je n’ai pas de raison d’en douter : Il a offert des vitesse de pointe tout à fait convaincantes.

Ce n’est pas un quadricoptère de “stunt” (Pour faire des figures), en effet il sera plus efficace pour garder la caméra stable que pour faire des saltos et des vrilles ! Et il fait un boulot de chef dans ce domaine : Peut-importe la vitesse de vos virages et de vos manœuvres, la caméra resteras stables. C’est aussi ce qui fait apparaître des bouts d’hélices dans le cadre du drone, en effet pour maintenir la caméra le plus stable possible le drone va devoir compenser une forte accélération/décélération en inclinant le cadre et quelques fois en filmant une partie de son corps.

>>>Trouver le meilleur prix sur Amazon.fr<<<

Vol autonome

Le DJI Phantom 3 n’as pas de véritable mode de vol autonome : A la sortie de la boite il ne peux pas voler de façon autonome. Le mode Waypoint se rapproche du vol autonome cependant, mais il faut tout de même voler manuellement pour enregistrer tous les points GPS avant. Il est ensuite possible d’enregistrer le schéma du drone et l’utiliser plus tard une fois le Waypoint effectué, cela permet de refaire le même parcours plusieurs fois pour un timelapse par exemple.  Il existe cependant de vraies options de vol autonome. DJI met à disposition une app : Ground Station (Windows et IOS) qui est faite pour créer des chemins 3D que le Phantom va suivre par la suite.  Quelques applications indépendantes proposent le même genre de service avec quelques options supplémentaires (Ça vaut le coup d’y jeter un œil). Pix4Dmapper par exemple permet de créer des modèles 3D à partir des données vidéo enregistrées (Pour les version Professionnel et Avancée du Phantom 3).

>>>Vérifier la disponibilité sur Amazon.fr<<<

Photo et vidéo

La caméra du Phantom 3 standard peut prendre des photos de 12 Mpix et possède 3 modes de vidéo :

  • HD : 1280 x 720 pixels à 24 ou 30 FPS
  • FHD : 1920 x 1080 pixels à 24 ou 30 FPS
  • 2,7K : 2704 x 1520 pixels à 24 ou 30 FPS

Ce dernier mode se rapproche des caméras GoPro dernière génération, cependant la caméra est incapable de filmer à 60FPS ou en 4K. De plus le format 2.7K n’est pas un format standard, il est cependant simple de le passer en 1080p plus tard sur un logiciel de montage. Il existe d’autres modèles de ce drone qui permettent de capturer des vidéos de qualité supérieure : le modèle avancé permet donc de capturer en 60 FPS et le modèle professionnel permet d’enregistrer en Ultra-HD (UHD) avec une résolution de 4K (4096 x 2160 pixels) à 60 FPS.

>>Accéder à la fiche produit du modèle Advanced et Professionnel<<<

Les vidéos capturées par le Phantom 3 standard sont cependant largement suffisantes pour un non-professionnel passionné : pleine de détails, stable et fluide. C’est un grand bond en avant depuis le Phantom 2 qui faisait plutôt des vidéos un peu tremblantes et floues. En comparaison, le Phantom 3 standard créé des vidéos plus naturelles et réalistes sur tous les plans. Regardez les détails de la vidéo ci-dessus pour vous rendre compte de la qualité de l’image.

Il est aussi possible sur ce drone de diffuser les images prises par la caméra en live sur Youtube ! C’est une fonction un peu originale que j’ai bien aimé et qui a permis jusque là d’observer quelques crashes en direct !

Il reste tout de même quelques problèmes à régler sur ce drone : En plus d’occasionnellement capturer une hélice ou un bras de fixation sur la vidéo, ce drone a aussi une fâcheuse tendance à déformer un peu l’image rendant les perspectives un peu vagues et donnant l’impression que les bâtiments lointains sont faits de flan ! C’est presque comme le mouvement dû à la vitesse d’obturation sur des modèles plus bas de gamme mais ici je pense plutôt que c’est le très léger mouvement de la caméra qui est en cause. La caméra adopte aussi un comportement étrange (Presque stroboscopique) lorsque le rotor se place entre le soleil et la caméra. Cela rends l’image clignotante, le drone essaye de mettre la luminosité au point sans succès. Seule solution dans ce cas attendre quelques minutes que le soleil ait bougé.

phantom 3 standanrd

>>>Vérifier le prix sur Amazon.fr<<<

Durée de vie de la batterie

Le Phantom 3 est livré avec une grosse et lourde batterie de 4480 mAh qui permet de réaliser des vols de 21 minutes environ, c’est juste en dessous du 3DR Solo SA15A. Ce dernier est cependant bien plus cher car il offre bien plus d’options de vol autonome…

La batterie du Phantom 3 de DJI prends pas mal de temps à se recharger ce qui peut-être un point négatif : Environ 50 minutes en utilisant le chargeur fournis. De plus les batteries supplémentaires ne sont pas données avec un prix observé de 130€ chez DJI, vous pouvez cependant en trouver des moins chères autours de 70€ chez des constructeurs tiers, en plus ce sont des batteries 5400 mAh qui permettent de voler environ 25 minutes. Je vous conseille cependant de toujours passer par les produits proposés par DJI car le drone n’est pas garanti si vous utilisez des pièces provenant d’un autre constructeur. Vous trouverez aussi sur internet des chargeurs capables d’accueillir plusieurs batteries en même temps ce qui raccourcis beaucoup les temps de charge lorsqu’on a plusieurs batteries ou des chargeurs pour allume cigares.

L’avis des internautes

Dans un soucis d’impartialité, je propose toujours à mes visiteurs de consulter les avis et la note moyenne du drone sur Amazon.fr :

avis

Ce drone est donc plutôt apprécié par les internautes, j’était tout de même curieux de voir ce que les internautes mécontents avaient à lui reprocher :

  • On retrouve quelques problèmes relatif à l’utilisation d’une seconde batterie chinoise, c’est pourquoi je vous recommande un peu plus haut de n’utiliser que les batteries DJI.
  • Déception de la qualité vidéo, en effet j’avais moi aussi été un peu déçu en recevant mon modèle standard, étant maintenant habitué à la 4k c’est un petit pincement au cœur de ne pouvoir filmer “qu’en HD à 30FPS”.
  • Des problèmes de livraisons, mais ce problème concerne Amazon et ils restent très rares. Si vous contactez Amazon et renvoyez le produit ils vous en renvoient un neuf dans les même délais de livraison que le premier colis.

>>>Voir tous les avis clients sur Amazon.fr<<<

Mon avis

Le DJI Phantom 3 reste le drone caméra grand public le plus apprécié, aucun des drones que j’ai pu tester à ce prix ne s’est approché de ses performances. Il vole bien, produit des vidéos de qualité avec des couleurs excellentes et son prix reste accessible au grand public. Les modèles professionnel (1000€ environ au moment où j’écris ce test) et Avancé (870€ au moment ou j’écris ce test) proposent évidement des performances supérieures mais elles ne sont pas nécessaires au grand public souhaitant prendre des vidéos de vacances ou quelques plans de paysages autours de chez eux. Si vous recherchez une qualité vidéo supérieure, je vous conseille évidement ces deux modèles ou le nouveau modèle DJI phantom 4K à 700€ environ également disponible sur la même page Amazon. Les quelques modes de vol proposés permettent de créer des vidéos déjà très convaincantes et c’est tout ce qu’on demandais à ce drone caméra.

DJI Phantom 3
  • Contrôle
  • Solidité
  • Temps de vol
  • Caméra
  • Design
  • Prix
4.8

Le top des drones caméra

Selon moi, le DJI Phantom 3 est un drone tout à fait correct, il permet de prendre des vidéos de qualité et permet de se familiariser avec le pilotage. C’est un drone que je recommande aux personnes souhaitant faire des vidéos de qualité. Pour ceux que cette qualité d’image ne satisferais pas il faudra vous diriger vers les modèles Pro et advanced de ce même drone ou vers le 3DR Solo.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Rougeaud R. - December 22, 2016

Bonjour,

Je possède un DJI Phantom 3 Standard et depuis quelques mois maintenant le mode “follow me” ne fonctionne plus. Il me dit que signal GPS est trop faible dans des zones où tout allait bien auparavant. Il y a eu 2 nouvelles mise a jour depuis mais aucune évolution. Le problème persiste.

Qu’avez vous a me conseiller, ou à m’apprendre a se propos.

Merci d’avance pour votre réponse

Cordialement

Reply
    Max - January 12, 2017

    Bonjour,
    Avez-vous changé de téléphone pour contrôler votre drone ? Il est possible que le GPS du téléphone soit désactivé ou absent et le drone ne peux donc plus vous repérer.

    J’ai entendu plusieurs personnes se plaindre du même problème lorsqu’ils utilisaient un iPad Mini, apparemment le GPS de l’iPad mini ne se synchronise pas bien avec le drone. Si vous utilisez cet appareil Apple essayez avec un autre téléphone/tablette.

    Reply

Leave a Reply: