Test du Parrot MiniDrone Rolling Spider – Drone Camera

Test du Parrot MiniDrone Rolling Spider

Le Parrot Rolling Spider est un petit drone, stable et facile à prendre en main parfait pour tous les niveaux de pilotes. Comme tous les drones de la marque Parrot il est pilotable via un smartphone ou tablette. C’est un drone d’intérieur qu’il est possible de sortir lorsque le vent est totalement absent.

Avec ses protections d’hélices uniques il est impossible de casser le drone lors d’un crash. Cette protection sert aussi à ce petit drone à rouler et à aller grimper aux murs.

Dans ce test du Parrot Rolling Spider, nous allons voir les points forts et les points négatifs de l’appareil pour se faire une idée claire et honnête du produit. Pour mieux comprendre les différentes gammes de chez Parrot je vous propose un guide complet de la marque Parrot.

Test du Parrot Rolling Spider – Taille & design

A l’intérieur du Rolling Spider se trouvent une multitude de capteurs qui fournis une bonne stabilité au drone. Il y a entre autre un capteur de pression, un accéléromètre 3 axes, un capteur à ultra-son et un gyroscope 3 axes.

Ne vous inquiétez pas vous n’avez pas à connaitre leurs fonctionnement, sachez simplement que tous ces capteurs fonctionnent à l’unisson pour fournir la meilleure stabilité possible au drone pour les vols intérieurs. Et bien sûr nous allons parler des roues dans ce test…

Comme vous pouvez le voir à droite ci-dessus, les roues sont attachées au dessus du drone. Elles protègent complètement le drone et les hélices ce qui évite les collisions et surtout les crashes avec de la casse.

Mais ces roues ont une autre utilité bien plus cool, elles permettent au drone de rouler sur les murs et au plafonds. Il faut tout de même garder en tête que ces deux grosses roues sont plus lourdes que des petites protections et elles ajoutent du poids au drone.

Cela augmente la consommation électrique du drone et raccourcis les sessions de vol. Cependant si vous commencez tout juste à piloter, je recommande vivement de les garder !

Attention

Le Rolling Spider est livré avec un seul set d’hélices. Si vous les cassez il faudra en racheter. Je considère ça comme un inconvénient majeur puisque la majorité des drones sont livrés avec un set ou deux d’hélices supplémentaires. Vérifiez le prix de ces hélices et leurs disponibilité : cliquez ici
Avant de passer à la suite de ce test du Parrot Rolling Spider, voyons ensemble ce que contiens la boite. Même si vous n’avez pas d’hélices de rechange, voici ce qui se trouve dans la boite :
  • Le cable USB de charge
  • Une batterie Li-Po 3,7 V 550 mAh
  • Un manuel
  • Le drone et ses roues

>>>Plus d’images sur Amazon<<<

Vol & contrôle

Comme pour le Parrot AR Drone 2.0, le Rolling Spider est contrôlé grâce à l’application FreeFlight 3 disponible sur Android, IOS et même sur Windows phone.

Sur l’image ci-dessus vous avez un premier aperçu de l’interface de l’application. Comme vous pouvez le voir en bas de l’écran se trouve un bouton “Take off” ou “Décollage” en français, lorsque vous appuyez dessus le Rolling Spider se mettra en action et passera en vol stationnaire.

Les deux ronds que vous voyez représentent des joystick virtuels, ce sont les même que ceux que vous trouveriez sur une télécommande traditionnelle… En moins pratique. En effet le joystick passe de la position arrêt à avant sans transition, impossible donc de doser l’accélération pour des mouvements fluides…

Lorsque vous recevez le drone faites systématiquement les dernières mises-à-jour du quadcopter. Beaucoup de clients Amazon se sont plaints que leurs drones avaient décollé et s’était élevé dans les airs pour ne jamais redescendre. Ce problème est bien connu et a été corrigé dans les dernières versions. Même si vous pensez que le drone est à jour une petite vérification s’impose !

>>>Vérifier le prix sur Amazon.fr<<<

Pour régler ce problème, le bouton Emergency a été remanié. Ce bouton lorsqu’il est pressé passe le drone en mode atterrissage d’urgence, il tomberas en chute contrôlée pour se poser rapidement au sol (Il peut y avoir de la casse sur sol dur !). C’est très pratique si vous perdez le contrôle du drone. Enfin vous pouvez repérer en bas à droite de l’écran la durée de vie de la batterie pour éviter une panne à plusieurs mètres de hauteur.

Parlons un peu des roues du drone qui lui permettent de littéralement rouler sur les murs et au plafond ! C’est un petit plus vraiment cool que vous ne trouverez sur aucun autre drone à moins de 100€. N’oubliez pas tout de même que cette protection rends le drone plus lourds et réduit la durée des vols. Je n’ai pas effectué de tests pour savoir combien de temps on perds, mais j’ai l’impression d’avoir 1 minute de moins avec la protection des roues.

Rouler sur les murs est assez simple, il suffit de s’approcher lentement du mur (Commencez avec le drone qui roule à terre puis vous pourrez tenter une approche aérienne) continuez de faire avancer le drone vers le mur tout en augmentant la poussée vers le haut, le drone va commencer son ascension. C’est très intuitif et même les enfants y parviennent.

Voici une petite vidéo pour découvrir le drone en action :